Nesles

My essentials for Stereographics © Nesles

LES ESSENTIELS DE NESLES

Il y a sans doute autant d’essentiels que d’heures dans une vie.
Cette photo aurait pu être une autre.

J’aime le bordel. Ce qui bouge. Le mouvement.
C’est une sorte d’équilibre.
Trop d’organisation me rend cinglé.
Mais trop de foutoir m’étouffe. Plus d’air.Une photographie c’est d’abord un cadre, et j’ai horreur des cadres.

Ici bien sûr, il y a ce qui est montré, mais surtout ce qui est « hors-cadre », à côté, en-dessous, enfoui dans les couches, les sous-couches – pour peu qu’on ait envie d’y passer du temps.

Prendre de la hauteur c’est se libérer d’une finitude – en l’occurrence, de celle d’une photographie.
De l’air encore.

Livres, bibelots, disques, instruments, carnets, crayons, pinceaux, radio, gommes sont autant d’organismes vivants, incessamment découverts, touchés, caressés, parcourus, lus, relus, scrutés, trimballés, écoutés, aimés, choyés, utilisés, oubliés, repris. Des milliers de fois. Sans aucune lassitude. Ou parfois si. Et sans hiérarchie aucune.
C’est une succession de cycles, de priorités ou d’abandons qui cohabitent, se chevauchent, s’annulent ou se complètent.

Bonne balade.

Nesles
Février 2017

Plus d’informations sur Nesles
www.facebook.com/NESLES
nesles.bandcamp.com
waldenmusique.bandcamp.com

My essentials for Stereographics by Nesles — Photographie  © Jauris Casanova
© Nesles / All rights reserved / Reproduction prohibited without permission of the author

Être là…

Soirées Walden, 14 Mai 2016
La Manufacture Chanson / Paris

Les soirées Walden sont des rencontres musicales sur le principe d’une double affiche. Elles sont organisées par le chanteur et compositeur Florent Nesles, qui partage chaque soir la scène avec un invité différent.

L’invité de ce soir est Naim Amor, chanteur et compositeur français, qui vit à Tucson (Arizona), depuis 20 ans.

Accompagné de sa guitare, Naim nous balade dans les grands espaces américains, tels des Tumbleweed virevoltants dans le souffle de son inspiration. Ses chansons, chantées en français ou en anglais, sont entrecoupées de morceaux instrumentaux qui sont autant de bandes-son de films imaginaires.

Un moment rare.

Naïm Amor est en tournée française du 14 au 30 mai 2016.
Une belle occasion de le voir. Soyez là.

14.05 • Paris (ACP La Manufacture Chanson) + Nesles
17.05 • Saint-Lô (Hôpital Mémorial France-USA) + Lewis Evans
18.05 • Nantes (Jardin des Plantes) – 16H00
19.05 • Bordeaux (Concert en appartement)
20.05 • Toulouse (Le Bol Rouge)
21.05 • Rodez (Musée Fenaille) + Saåad
22.05 • Albi (Maison d’hôtes Les Platanes)
24.05 • Lyon (Le Bal des Fringants) + Riegler Girl & The RG’s
25.05 • Saint-Étienne (Le Remue-Méninges)
27.05 • Lausanne (La Datcha)
28.05 • Dijon (La Maison Perrichet) + Alexi Ponçot
30.05 • Paris (Le Pop In)

Plus d’informations:
www.naimamor.com
www.naimamor.bandcamp.com
Interview Pop, Cultures et Cie

Photographie Naim Amor © tucsonpeoplelife.com

 

A la une

“Avant de rencontrer Lisa, j’ai rencontré les mots de Lisa. J’ai commencé à la lire en 2010, elle tenait un blog. J’affectionnais son écriture …

Newsletter Stereographics

Pour ne rien manquer d’Essentiels
et tout suivre de Stereographics.