Philippe Dufour

My essentials for Stereographics © Philippe Dufour
« Ma rencontre avec Philippe, s’est passée un soir de concert de Pete Astor. Autant dire que c’était un gage de qualité ! Lui, assis, scrutant les photos qu’il avait prises lors de la balance du groupe, et moi, curieux qui regardais par-dessus son épaule. Assez rapidement, nous avons commencé notre collaboration.
Le N&B, qui est la marque de fabrique de Philippe, collait parfaitement à l’univers de mon groupe, à l’esthétique. Depuis 3 ans, il est de tous les concerts, de toutes les aventures du groupe. On partage l’amour du disque, de la musique, de l’artisanat. Il ne se considère absolument pas comme un professionnel, il en a cependant toutes les qualités, c’est un passionné qui n’hésite pas à aller à Londres pour prendre un cliché.
L’humilité le caractérise, la discrétion aussi. Je vois l’évolution de son travail, ce qu’il aime et ce qu’il ne souhaite pas faire. Notre proximité facilite la communication, ça va vite, on tente des choses, on choisit, on est souvent d’accord sur le choix d’une photo.
Il préfère les balances aux concerts, Il tente la couleur dans les cas extrêmes (quand les briques sont rouges !), il aime Depardon et Monfourny, il ne photographie que ce qu’il aime. Il ne se sent pas toujours légitime, et pourtant …
Je ne compte plus les artistes qui sont dans ses archives ! Je lui demande de faire une expo, il va la faire c’est sûr ! Il doit la faire ! Durant nos 3 années de vie artistique commune, il est devenu l’identité graphique et esthétique du groupe, au même titre que les pochettes de nos disques.
L’œil c’est lui. Hâte de poursuivre l’aventure. »
Stéphane Auzenet

LES ESSENTIELS DE PHILIPPE DUFOUR

5 VINYLES
J’ai souvent en tête ce jeu dont la règle est simple : vous partez définitivement sur une île déserte et vous n’avez le droit d’apporter que 5 vinyles « essentiels » ! C’est un exercice difficile et frustrant mais J’ai maintenant une base assez solide. L’ensemble de ces sons devraient me permettre de survivre !
Dexys Midnight Runners : Searching for the Young Soul Rebels

U2 : The unforgettable fire
Etienne Daho : La notte
Donny Hathaway : Live
Studio Electrophonique : Happier Things

5 DISQUAIRES
J’adore me rendre chez un disquaire, parfois juste pour ressentir l’atmosphère du lieu. Depuis 2014, je fréquente fidèlement Record Station suite à un article dans les Inrocks. On y trouve des milliers d’éditions originales que l’on peut écouter accompagné par les conseils érudits de Quentin, créateur du lieu. Je suis dingue du son « très Spectorien » qui sort de sa platine. J’ai tenté de le retrouver chez moi en achetant le même ampli et les mêmes enceintes… sans succès !
Record Station (Paris)

A1 Record Shop (New York)
HMV record shop (Tokyo)
Marché Dauphine (St Ouen)
Rough Trade East (Londres)

5 CAPITALES
J’ai un besoin vital de voyager et de traverser les frontières malgré mon angoisse de l’avion ! J’aime la campagne mais reste très urbain. Londres (et son train !) est le meilleur endroit pour me dépayser. Rien de mieux que d’aller sur le site de l’Eurostar (une marque essentielle !) et préparer mon prochain séjour !
Dublin, Tokyo, Berlin, Londres, New York

5 LIVRES PHOTO
Parmi ces livres, celui de Wim Wenders occupe une place particulière. Je me suis acheté mon premier appareil photo reflex suite à une exposition de ses photos de repérage pour Paris Texas (salle Attane – Saint-Yrieix-la-Perche fin des années 80).
Wim Wenders : Written in the west
Dave Heath : Dialogues with solitudes
Raymond Depardon : Voyage
Renaud Monfourny : Sui Generis
Jean Louis Courtinat : Les damnés de Nanterre

5 MUSÉES D’ART MODERNE 
Dès que j’ai l’occasion de visiter une ville je repère toujours trois choses : les disquaires, les meilleurs cafés et les musées d’art moderne.
Louisiana : Copenhague
Dia-Beacon : Beacon
Tate Modern : Londres
ARoS Aarhus Kunstmuseum : Aarhus
MoMA PS1 : New York

5 CAFÉS
Que du très bon !
Sant’Eustachio : Rome
Coffee Collective : Copenhague
Five Elephant : Berlin
Allpress : Londres
Reykjavik Roasters : Reykjavik

Philippe Dufour
Mars 2023

Plus d’informations sur Philippe Dufour
instagram.com/fiduf
facebook.com/philippe.dufour

My essentials for Stereographics by Philippe Dufour
© Philippe Dufour / All rights reserved / Reproduction prohibited without permission of the author

Newsletter Stereographics

Pour ne rien manquer d’Essentiels et tout suivre de Stereographics.

Autres à lire

C’est par un cri primal, innocent et taquin que Daniel Yeang et moi, nous sommes virtuellement percutés de plein fouet par un froid jour …
Depuis que j’ai croisé sa route, au début des années 2000, je l’ai vu marier les contraires avec un talent certain, et une détermination …
“Il est drôle de lire les influences d’une personne qui vous a elle-même influencé. Les maquettes (plus encore que le single officiel) composées par …