Julie Konieczny

Mes Essentiels pour Stereographics par Julie Konieczny


Qui est Julie Konieczny ?
Un poisson volant dans un atelier ? Pourquoi pas, mais assurément pas que (de poisson).
J’aimerais pouvoir vous en conter plus, vous dire qu’elle organise de délicieux rendez-vous musico-œnologiques en son jardin de Santeuil dès septembre enfin revenu, qu’elle vous fait découvrir des vins naturels comme si c’était vous qui les lui faisiez découvrir, idem en musique, philosophie, littérature, roulé poire-chocolat et autres intenses sujets.
Je pourrais aussi vous affirmer (et c’est exactement ce que je fais là) qu’elle a écrit deux magnifiques textes pour Écoutons nos Pochettes qu’elle n’osait poser, et merci à Pierre Lemarchand ici présent sur ce blog des Essentiels, de l’y avoir poussée.
A part ça, si vous en savez plus sur Julie Konieczny, je suis tout ouïe.

Gilles de Kerdrel


LES ESSENTIELS DE JULIE KONIECZNY

“ Questionner l’Essentiel, pour une matérialiste comme moi, c’est une tâche intimidante. Je sais bien que l’essentiel est invisible mais l’essentiel est concret, l’essentiel ne s’attend pas, il se crée, l’essentiel n’est pas pudique, il se vit. L’essentiel ne s’espère pas, il se convoque. Et quand il est parti c’est la misère. J’ai toujours eu l’essentiel. Voilà ce que je me dis, alors ce qui m’intéresse c’est comment le rendre beau et mieux encore : le rendre beau en équipe, ce qui est à la fois un luxe et la moindre des choses quand on a la chance d’avoir … l’essentiel. 

La main – ce livre d’illustrations par Philippe Dupuy a une histoire puissante. Ayez la curiosité de la découvrir. Elle donne beaucoup de force.

L’outil – l’humain a ceci de grandiose qu’il fabrique des outils pour la main qui forge au quotidien l’essentiel mais aussi des œuvres inutiles et enivrantes. 

L’ivresse – c’est un autre terme pour la joie. N’ayant pas une immense propension au bonheur,  je partage volontiers le vin qui rend gai et je trouve parfois autant de spiritualité dans un repas que dans un musée.

L’esprit – Ce texte infernal de Malcom Lowry m’accompagne chaque été depuis longtemps et je le lis exclusivement à l’occasion de mes vacances, quelques pages par jour sur une plage bretonne (idéalement). L’incertitude de le terminer un jour me convient très bien. “


Julie Konieczny
Février 2024


Plus d’informations à propos de Julie Konieczny
facebook.com/jkonieczny
facebook.com/atelierdupoissonvolant
facebook.com/collectifdesliens
ecoutonsnospochettes.com

Mes Essentiels pour Stereographics par Julie Konieczny
© Julie Konieczny / Tous droits réservés / Reproduction interdite sans autorisation de l’auteur

Newsletter Stereographics

Pour ne rien manquer d’Essentiels et tout suivre de Stereographics.

Autres à lire

“Si on recherchait une juste définition du mot élégance dans un dictionnaire, nul doute que The Reed Conservation Society seraient cités en exemple. D’ailleurs, …